Association Montjoie

Cliquer sur l'image
pour télécharger le document

Organigramme de l'Association
Présentation succincte de l'Association Montjoie  
Présentation
Association
Montjoie

(4200 Ko)

Rapport annuel
Montjoie 2016
(9000 Ko
)

 
Charte du bénévole
Montjoie

(500 Ko)
 

Histoire

1946, un camp de jeunes adultes près de Blandan (près de Neuville-sur-Sarthe). Ils sont une dizaine de scouts âgés de 20 à 25 ans, et les débats vont bon train. Tous s’interrogent sur le sens à donner à leur vie. Le choc de la guerre a remis en cause bien des valeurs traditionnelles. Ainsi, à l’heure de  la reconstruction du pays, les expériences nouvelles en faveur de la promotion des valeurs humaines  foisonnent : les communautés de travail, le mouvement des castors, Emmaüs, les mouvements familiaux …  L’enthousiasme du renouveau, la foi en des lendemains nécessairement plus heureux sont  propices pour se lancer dans des projets de vie originaux, avec l’objectif affiché de changer la société.
[ ] Ils réfléchissent et ils hésitent : sont-ils vraiment prêts à abandonner, leur travail pour les uns, leurs études pour les autres, leur famille pour tous ? [ ] Au final, il n’en restera que trois : Kathleen Marchal, Suzanne Laudin et Albert Feurprier, qui vont laisser derrière eux leur vie et leurs certitudes pour se lancer dans une expérience de vie peut-être sans avenir.

Mus par la volonté de servir l’utilité sociale en général et mettre en œuvre le respect de la personne et sa socialisation en particulier, Kathleen Marchal, Suzanne Laudun et Albert Feurprier, vite rejoints par un autre routier scout, Jean Marteau et sa fiancée, Geneviève Terrien, apporteront leur pierre à la construction d'une politique de "l'enfance inadaptée", orientée vers la rééducation et la réinsertion socio-professionnelle.
C'est ainsi qu'en août 1947 naît la Maison Familiale Montjoie … le début d'une très longue histoire dont nous vous invitons à découvrir les principales dates ... même si cela reste une approche quelque peu réductrice compte tenu de la richesse de l'histoire de l'Association.

La période 1947 - 2007 a été découpée en quatre grandes époques :

> le temps de la fondation (1947 - 1957)
> le temps professionnalisation (1958 - 1970)
> le temps de l'institutionnalisation (1971 - 1982)
> le temps des interrogations (1983 - 1993)
> le temps de la reconfiguration (1994 - 2007)

L'après 2007est en cours ...



1958

Montjoie adhère aux accords collectifs de travail Association Régionale de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence (ARSEA) / Association Nationale des Educateurs de Jeunes Inadaptés), qui reconnaissent le statut des éducateurs du secteur privé (ANEJI). En outre, ces accords  préfigurent l'organisation et la formation des éducateurs des jeunes inadaptés, dont la convention collective interviendra en 1966.


1959

Transformation du service post-cure en service de placement extérieur dirigé par Jean Marteau, éducateur chef. Ce service a  fonctionné sans habilitation jusqu’en 1961, mais avait une existence reconnue puisque les magistrats y ont confié des jeunes (comme l'illustre la lettre du Directeur de l'Education Surveillée ci-dessous).

Acquisition du terrain de l’autre côté de la route (il appartenait à la SNCF). Il sera transformé en terrain de sports : une bonne partie du défrichage et de l’aplanissement du terrain seront assurés par les éducateurs et les garçons.



1961

1er juillet : le service de placement familial et de post-cure est habilité,  Il reçoit un prix de journée particulier ... et devient le Service de Placement Educatif en Milieu Ouvert (SPEMO) (ci-dessous, éducateur et éducatrice aux débuts des années 60).


1962

Montjoie a 15 ans. Un anniversaire célébré en présence de nombreuses personnalités locales et nationales.


1964

avril : le conseil d’administration décide  de transférer le SPEMO au Mans. Le projet du bâtiment comprend un centre d’hébergement pour les jeunes du SPEMO et abritera également  le siège social et  un Foyer de semi-liberté scolaire.

fin 1964 : un terrain est trouvé au 100, rue des Maillets au Mans. En attendant l’obtention du financement par les ministères, le propriétaire Monsieur Mayrand, accepte de le mettre - gracieusement -  à la disposition de l’association afin de ne pas retarder la construction d’un préfabriqué pour le SPEMO et la rénovation du bâtiment existant.


1965

avril :  installation du Service de Placement Educatif en Milieu Ouvert dans un préfabriqué ;  deux éducateurs sont détachés de Saint-Gervais de Vic pour prendre en charge les jeunes du service.


juin : l’association acquiert le terrain situé au 100, rue des Maillets.



1966

décembre : le conseil d’administration décide d’adhérer au Syndicat  Général des Organismes Privés Sanitaires et Sociaux, signataire de la Convention  Collective Nationale de Travail de l’enfance inadaptée (dite CCNT 66), laquelle devient applicable pour les personnels de Montjoie.



1967

mars : l’association procède à l’achat d’un terrain à Saint-Gildas de Rhuys pour y construire un centre de vacances.Un ensemble sanitaire est aussitôt mis en place afin que les jeunes de St-Gervais et de la post-cure soient accueillis sous tentes enjuillet et août. Le centre de vacances fonctionnera jusqu’en 1990.

mai : début des travaux du Foyer de Semi-liberté de la rue des Maillets.



1968

septembre : installation du Foyer de semi-liberté scolaire au 100 Rue des Maillets ... alors même que les travaux ne sont pas terminés !

septembre : ouverture du Service de Placement Familial Spécialisé. Ce nouveau service doit permettre la ré-adaptation dans des familles éducatives d’enfants dont le maintien en milieu naturel est contre-indiqué (et l’internat inadapté).

décembre : transfert  des services administratifs (à titre provisoire) au rez-de-chaussée du Foyer de semi-liberté. Albert Feurprier prend le titre de Directeur d’Association et Jean Marteau celui de Directeur de Centre.


1969

11 octobre : inauguration du Foyer de semi-liberté  par le préfet de la Sarthe. “Le Foyer, la réalisation d’un rêve depuis plus de 20 ans” commentera  M. de Montalembert,  Président de Montjoie (ci-dessous plaquette de Montjoie parue à l'occasion de l'inauguration du Foyer).


1970

28 mars : le Service de Placement Familial  Spécialisé est habilité.

mai : En raison de sa croissance rapide, le Service de Placement  Familial  Spécialisé est transféré au 22, rue Richebourg.

En 1970, l'association compte  quatre établissements et services, 70 salariés (dont 13 techniciens "thérapeutes") et  90 familles d’accueil.


Association Montjoie
Association loi 1901 créée en 1947 - Reconnue d'Intérêt Général
© Copyright 2004-2017
Mentions légales https://www.montjoie.asso.fr/index.php?page=mentions-legales
75 Boulevard Lamartine - 72000 Le Mans
Tél. 02 43 47 00 30 - Fax 02 43 47 00 39
https://www.montjoie.asso.fr

Imprimé le 25/11/2017 à 04:42:00 CET