Association Montjoie

Infos - Actu

La PJJ ouvre ses portes ... à Montjoie

02/11/2015

Représentant le Comité Directeur Montjoie, Patricia CORTES reçoit quant à elle plusieurs élus et en particulier ceux du département, Madame MARTIN, en fonction de substitut aux mineurs depuis septembre dernier, qui représentait le Parquet et quelques personnalités avec qui l’équipe du CEF collabore au quotidien. Monsieur Vincent THOMAS Directeur du CHS désormais EPSM pour Etablissement Public de Santé Mentale nous a fait le plaisir d’être parmi les personnalités présentes l’après-midi.

Le fonctionnement du CEF a été présenté à l’ensemble des participants et des réponses ont été apportées à toutes les questions posées par ces derniers.

Sabine TACZYNSKI, Responsable des Politiques Institutionnelles, a précisé quelques éléments relatifs à la réforme de l'ordonnance de 45.

En effet, le projet de réforme de la justice des mineurs devrait être examiné mi-octobre au Conseil d'État, présenté mi-décembre en conseil des ministres, puis au Parlement au premier semestre 2016, comme annoncé par la ministre de la Justice Madame Christiane TAUBIRA

L'ordonnance de 1945 qui est, comme chacun le sait, le texte de référence pour la justice des mineurs est amenée à évoluer. Sa réforme entend notamment renforcer la spécialisation de la justice des mineurs et améliorer la prise en charge des enfants et des adolescents délinquants, en accélérant la reconnaissance de la culpabilité pour que les responsabilités soient qualifiées immédiatement et que le travail de suivi et de contrôle commence le plus vite possible, en évitant les ruptures de prise en charge qui les laissent livrés à eux-mêmes, et en adaptant individuellement les suivis selon les besoin des jeunes et la singularité de chacun.

Les CEF font partie du traitement de la délinquance des mineurs, qui pour être efficace, doit s’appuyer sur une diversité de réponses éducatives, et notamment de types de placements judiciaires, susceptibles de s'adapter au profil et aux besoins de chaque adolescent mais aussi à la nature et à la gravité de l'acte qu'il a commis. C’est pourquoi, les CEF sont des lieux d'éducation qui font partie intégrante de l’offre de réponses pour les mineurs délinquants et participent à la diversité des modalités de placement.

Etablissements alternatifs à l'incarcération, les CEF permettent d'apporter une réponse adaptée aux mineurs les plus ancrés dans la délinquance ou qui commettent les actes les plus graves.

La contrainte du cadre au sein des Centres Educatifs Fermés ne doit en aucun cas faire obstacle à la bientraitance des mineurs pris en charge. Cette dernière ne doit pas être un vœu pieu mais une réalité au quotidien. Pour ce faire il est indispensable que les familles soient partie prenante du projet de leur enfant et qu’elles soient informées pour tout évènement ou acte non usuel, tout autant que le Magistrat placeur, l’éducateur du service fil rouge (STEMO) ou l’avocat du jeune. Il est même plus que conseillé que l’avis des familles soit sollicité.

La bientraitance des mineurs est également renforcée lorsque celle des salariés est privilégiée. C’est en effet important de rechercher le bien-être du personnel, continuellement dans le feu l’action, pour mieux préserver celui de chaque mineur.

C’est par ces mots que les responsables de la structure ont conclu la présentation du fonctionnement du CEF La Rouvellière qui comme la cinquantaine ouverts en France est dans l’attente du plan d’action qui sera diffusé par la DPJJ dans les semaines qui viennent.

Madame Corinne ORZECHOWSKI la Préfète a exprimé sa satisfaction quant à la présentation à laquelle elle a assistée mais également à la qualité du dossier qu’il lui a été fourni.

De gauche à droite : M. Labzaê, Directeur du Pôle à Encadrement Renforcé Montjoie, Mme La Préfète Mme ORZECHOWSKI et M. Robin, Président de Montjoie.
 
Un article publié le 6 octobre dans l’Ouest France rend compte de cette journée au CEF Sainte-Gauburge. A lire en ligne ici.

Association Montjoie
Association loi 1901 créée en 1947 - Reconnue d'Intérêt Général
© Copyright 2004-2018
Mentions légales https://www.montjoie.asso.fr/index.php?page=mentions-legales
75 Boulevard Lamartine - 72000 Le Mans
Tél. 02 43 47 00 30 - Fax 02 43 47 00 39
https://www.montjoie.asso.fr

Imprimé le 16/08/2018 à 01:07:45 CEST